DE | FR | EN

Nos succès

Nos succès

Protection de la forêt pluviale

Grâce à leurs barricades et au soutien de Bruno Manser ainsi que du Bruno Manser Fonds, les Penan ont réussi à préserver des milliers de kilomètres carrés de forêt pluviale des défrichages. Dans le Haut Baram en particulier, là où se situent 18 villages qui se sont regroupés en Penan Peace Park, de grands pans de forêt primaire ont pu être préservées.

Dépôt légal des demandes de droits territoriaux

À la fin des années 1990, les Penan ont déposé sept plaintes territoriales avec le soutien du Bruno Manser Fonds. Cela leur offre une véritable chance d’obtenir un jour des titres territoriaux officiels de la part du gouvernement pour leurs terres utilisées traditionnellement et leurs forêts pluviales. Ils devraient ainsi enfin pouvoir décider de l’utilisation de leurs forêts pluviales et faire de la déforestation un problème passé.

Confiance en soi et qualification des Penan

L’environnement des Penan et leur mode de vie sont en constante mutation. Grâce aux efforts du Bruno Manser Fonds, les Penan peuvent mieux faire face au monde extérieur. L’information en termes de droits de l’être humain et de droits coutumiers ainsi que la valeur de leur propre culture, de même que le soutien dans l’organisation des communautés a permis aux Penan de mieux présenter leurs demandes dans la société malaise et de se montrer plus confiants en soi.

Documentation de la culture des Penan

La culture nomade des forêts pluviales ayant été évincée sur toute la planète, on ne la trouve pour ainsi dire plus nulle part à l’heure actuelle. Le Bruno Manser Fonds rassemble des indices de ce mode de vie en péril dans son centre de documentation. La culture des Penan ne doit pas disparaître, mais être préservée, en particulier pour les Penan eux-mêmes. Aussi bien les cartes que les récits ou les résultats du projet de cartographie y contribuent grandement.

Amélioration de la situation des Penan

À l’aide de nombreux projets, le Bruno Manser Fonds a fourni une aide concrète dans les villages des Penan. Qu’il s’agisse d’écoles, d’approvisionnement médical ou d’infrastructures comme des ponts ou des adductions d’eau, le Bruno Manser Fonds est là dès lors que les Penan ont besoin de son soutien.

Mise au jour et communication d’injustices et d’irrégularités

Le travail du Bruno Manser Fonds permet de rendre publics le pillage des forêts pluviales, la situation tragique des autochtones ou encore les pratiques corrompues du gouvernement du Sarawak. Le Bruno Manser Fonds mène son combat infatigablement pour mettre au jour les irrégularités dans la forêt pluviale. Il participe aussi lorsque l’attention internationale est centrée sur d’autres thèmes. En Malaisie également le Bruno Manser Fonds joue régulièrement un rôle central dans la mise au jour d’irrégularités.

Sensibilisation des entreprises

Le Bruno Manser Fonds confronte les entreprises internationales actives au Sarawak aux conséquences de leurs agissements. Il a autorisé des changements de comportements essentiels. Ainsi, c’est suite à une campagne du Bruno Manser Fonds que le Crédit Suisse a édicté des directives internes sur les investissements dans le secteur des forêts. Grâce à notre travail, la chaîne d’hôtels Accor s’est aussi engagée pour une amélioration de l’exploitation des forêts et davantage de droits pour les autochtones concernés dans le cadre de sa collaboration avec son partenaire commercial Interhill, une entreprise forestière malaise. Par ailleurs, le groupe énergétique Hydro Tasmania a fortement réduit sa participation à la planification des barrages hydroélectriques dans la forêt pluviale du Sarawak.

Enquêtes officielles contre la corruption de la famille Taib

Depuis 2011, le Bruno Manser Fonds a mis au jour un grand nombre de cas de corruption et de népotisme dans l’économie du bois et de l’énergie au Sarawak. Grâce à ces efforts, on sait aujourd’hui tant en Malaisie qu’au plan international qu’Abdul Taib Mahmud, chef du gouvernement du Sarawak depuis de nombreuses années, a acquis sa fortune estimée à 15 milliards de dollars US pour l’essentiel grâce à la corruption et à l’abus de pouvoir. Les autorités de différents pays ont par ailleurs lancé des investigations à l’encontre de la famille Taib à l’initiative du Bruno Manser Fonds.

by moxi