Protection de la forêt tropicale de Mulu

Protection de la forêt tropicale de Mulu

Les plantations de palmiers à huile s’étendent à grande vitesse en Malaisie, au détriment de la forêt tropicale! Cela contredit la promesse du gouvernement malaisien d’enrayer la destruction de la forêt tropicale humide pour produire de l’huile de palme. Ainsi, la seule région du Sarawak inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO est aussi menacée par des plantations de palmiers à huile! Une superficie de 4400 hectares devrait être transformée en monocultures de palmiers à huile, à quelques encablures du parc national malaisien de Mulu. Les autochtones concernés – les Berawan et les Penan – n’ont nullement été consultés et rejettent le projet de plantation, car elle requiert la destruction de leurs forêts et de leur base vitale.

Heureusement, les communautés concernées ont réussi, avec le soutien du Bruno Manser Fonds, à stopper le défrichage de leur forêt de Mulu! Par ailleurs, une plainte territoriale a été déposée contre l’entreprise d’huile de palme responsable. La lutte n’est pas terminée, mais nous sommes confiants dans le fait que nous pourrons continuer à empêcher les défrichages dans la zone de Mulu et que les communautés environnantes, qui vivent dans la région depuis des générations, puissent enfin disposer du droit à leurs terres! Signez la pétition sans attendre!


Visitez notre site web de campagne pour des informations détaillées et des vidéos!


Pour plus d'informations :

- Vidéo - Le Vol des Terres de Mulu - Des palmiers à huile menacent la forêt tropicale


- Results of a Fact-Finding mission to Mulu (en anglais)


- Dossier huile de palme

- Journal du Bruno Manser Fonds - La tromperie sur les étiquettes de l'huile de palme durable

- Fiche d'information RSPO

- Fiche d'information petits agriculteurs

Devenir membre

S’inscrire